Rendez-vous à la nuit blanche

Cette année, la Nuit Blanche aura lieu au parc Royal. © S.P.
Cette année, la Nuit Blanche aura lieu au parc Royal. © S.P. - S.P.

Ce début du mois d’octobre signe bel et bien la fin de la saison estivale et l’entrée dans l’automne. Pourtant, les occasions de faire la fête n’en sont pas moins toujours là, pour égayer les citoyens de la capitale. Ce week-end encore, un panel d’activités est prévu pour les petits comme pour les grands !

1 La Nuit Blanche arrive au parc Royal et au quartier des Libertés. C’est un événement annuel que tout Bruxellois connaît bien. Pour cette édition, le programme s’annonce chargé. Au menu : activités interactives, performances, projections et DJs. La Nuit Blanche aura lieu la nuit du samedi 7 octobre au dimanche 8, de 19 à 3 h, sur deux sites : le parc Royal et le quartier des Libertés (autour de la rue Royale et de la place de la Liberté).

2 L’atelier 210 prend l’accent carolo avec Next Stop Charleroi. Le centre culturel etterbeekois du 210 de la chaussée Saint-Pierre a lancé un nouveau concept : le Next Stop. Pour cette première édition, c’est Charleroi qui est le centre d’attention, en étant le thème de concerts, de pièces de théâtre et d’animations diverses du 5 au 19 octobre inclus.

3 Tels Quels Festival : lutter contre l’homophobie de façon ludique. Questionner la société sur les thématiques d’identité de genres, c’est ce que propose le festival « Tels Quels », du 5 au 19 octobre, au 46, rue Haute. Expositions, films et arts de la scène sont au programme pendant ces deux semaines de sensibilisation festive à la tolérance.

4 Le festival de la bière arrive à Woluwe-Saint-Pierre ce dimanche. Le breuvage typiquement belge sera mis à l’honneur, place des Maïeurs, à Woluwe-Saint-Pierre, ce dimanche 8 octobre, de 11 à 20 h. Chacun pourra goûter plus de 40 bières telles que la Mobius, la Chérie ou la Friterie de Corte. Du Jazz et des animations accompagneront le tout.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Chan Bao - nom d’emprunt -, infirmière à Wuhan, a dû être hospitalisée d’urgence
: «
Pour la première fois, j’ai pensé que je pourrais mourir
».

    A Wuhan, le coronavirus décime le personnel soignant: «Mon étage est rempli de mes collègues»

  2. Aucune destination européenne n’a été placée sous un avis négatif du SPF Affaires étrangères. Autrement dit, pas question en l’état d’obtenir l’annulation et le remboursement du voyage qui avait été préalablement réservé.

    Coronavirus: puis-je annuler mon voyage? Tout dépend... du SPF Affaires étrangères

  3. Le 19 février en soirée, le roi Philippe reconduit Sabine Laruelle (MR) et Patrick Dewael (VLD), nouveaux chargés de mission royale.

    Négociations fédérales: un an de discussions en coulisses. Est-ce bien démocratique?

La chronique
  • Lettre du Brexit: recherche candidats «bizarres et curieux» désespérément!

    Par Marc Roche

    Recherche candidats « bizarres et curieux » pour vaste réforme de l’État. Cette petite annonce aurait pu être rédigée par Dominic Cummings en vue de réaliser sa nouvelle mission : révolutionner de fond en comble la haute fonction publique britannique. Le bras droit de Boris Johnson a fait appel « aux vrais jokers, aux artistes, à ceux qui ne sont jamais allés à l’université ou qui se sont extirpés par eux-mêmes d’un trou d’enfer » pour mener à bien l’opération de chambardement.

    Cet influent libertaire a été chargé de l’un des chantiers les plus lourds du programme de Boris Johnson : le chamboulement de Whitehall, le cœur névralgique de la haute administration centrale.

    Potentiellement, il s’agit du projet public le plus ambitieux depuis la mise en place de l’État Providence par le gouvernement travailliste de Clement Attlee, en 1945. Sauf qu’en 2020, c’est la droite populiste qui est à la manœuvre.

    Le principal conseiller du « 10 » estime que la machine de l’État est...

    Lire la suite

  • Coronavirus: entre psychose et précaution, un exercice de haute voltige

    L’épidémie de coronavirus est aussi une épidémie de questions qui restent sans réponse. D’où vient exactement la maladie ? Les autorités chinoises ont-elles tardé à la combattre ? Qui est le patient zéro à l’origine de son extension à l’Italie ? Et, surtout, sommes-nous vraiment prêts à affronter ce virus ?

    Deux mots caractérisent cette problématique : précaution et psychose.

    Devant l’urgence, le principe de précaution s’est imposé. Il...

    Lire la suite