Adrian Mannarino rejoint David Goffin en finale à Tokyo

Goffin est sorti victorieux de ses deux duels contre Mannarino.
Goffin est sorti victorieux de ses deux duels contre Mannarino.

Le Français Adrian Mannarino (ATP 31) sera l’adversaire de David Goffin (ATP 11) en finale du tournoi ATP de Tokyo. Mannarino, 29 ans, s’est joué du Croate Marin Cilic, 5e joueur mondial et première tête de série, en trois sets, 6-7 (5/7), 6-4, 6-0, samedi, en demi-finale. La rencontre a duré 2 heures et 43 minutes.

Plus tôt dans la journée, Goffin, quatrième tête de série dans la capitale japonaise, était venu à bout de l’Argentin Diego Schwartzman.

Mannarino tentera de remporter son premier tournoi ATP. Il a joué trois finales, à Bogota (2015), à Auckland (2015) et à Antalya cette année.

Goffin est sorti victorieux de ses deux duels contre Mannarino, en 2012 à Marseille (abandon sur le score de 6-2, 1-0) et en 2015 à Bâle (6-4, 6-3).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par François Laurent

    ATP - WTA

    Maria Sharapova, les adieux d’une diva

  • BELGAIMAGE-160892153

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Roger Federer, forfait à Roland-Garros, se projette sur Wimbledon et les Jeux

  • Mertens a été bousculée par son amie Sabalenka (6-4, 6-3).

    Par Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Bye, bye Dubaï pour Elise Mertens

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite