Luxembourg: «Identitaires Ardenne» incitait à la haine et la violence

«
Identitaires Ardenne
» est un groupuscule d’extrême droite qui diffuse sur internet des articles incitant à la haine et à la violence. © D.R.
« Identitaires Ardenne » est un groupuscule d’extrême droite qui diffuse sur internet des articles incitant à la haine et à la violence. © D.R. - d.r.

Cela fait des mois que le groupuscule baptisé « Identitaires Ardenne », qui se définit comme un parti politique de droite, intervient parfois publiquement, agit sur les réseaux sociaux et adresse des communiqués de presse extrémistes, qui restent toutefois sans relais de la part des médias. La Justice vient néanmoins de prendre les choses en main, comme l’annonçaient ce jeudi nos confrères de Sudpresse, ce que confirme le procureur du Roi du Luxembourg, Damien Dillenbourg.

Le parquet a en effet ouvert un dossier concernant ce groupuscule d’extrême droite qui diffuse sur le net des articles incitant à la haine et à la violence à l’égard essentiellement de la communauté musulmane. « Des propos homophobes sont également tenus, explique le procureur. Cette enquête fait plus particulièrement suite à une manifestation organisée par ce groupuscule à Arlon contre les migrants. Les auteurs ont été identifiés, l’un né en 1967 et l’autre en 1970. »

Le service d’enquête et de recherches de la zone Famenne-Ardenne a été chargé de l’enquête. Un premier site internet avait été fermé sur ordre du parquet, mais un second a vu le jour. Dès lors, des perquisitions ont eu lieu mercredi à Libin et St-Hubert, avec saisie des ordinateurs et GSM des intéressés pour les besoins de l’enquête. Les auteurs ont été auditionnés avant d’être relâchés après rappel à la loi et mise en garde.

Une plainte d’Unia

L’enquête a débuté suite à la publication de propos virulents visant une exposition consacrée aux migrants qui s’est tenue voilà quelques mois à Arlon. La zone de police d’Arlon avait alors recueilli des informations sur le groupuscule et avait passé leur site au peigne fin. Sur la base de ces publications, elle avait identifié les auteurs. Parallèlement à cela, Unia (l’ancien Centre pour l’égalité des chances) a déposé plainte contre « Identitaires Ardenne ».

A l’issue de l’enquête, qui porte notamment sur l’analyse du matériel informatique saisi, les deux personnes incriminées devraient, selon le procureur, être poursuivies en correctionnelle. Le parquet rappelle que « même s’il est commis par voie de diffusion publique (ce qui correspond à un délit de presse), le délit d’incitation à la haine raciale est poursuivi devant les tribunaux correctionnels ».

Par ailleurs, mi-septembre, Dimitri François, le porte-parole régulier d’Identitaires Ardenne, avait adressé un courrier à une série de bourgmestres et députés, à l’occasion de la manifestation de soutien aux migrants, organisée par le CNCD-11.11.11 dans diverses communes du Luxembourg et ailleurs. Il s’offusquait de « cette organisation organisée par une ONG subsidiée par nos impôts » et clamait que « l’Ardenne ne veut pas de migrants chez elle », menaçant de « contre-manifester avec des centaines de patriotes et d’identitaires ».

Un rien mégalo, il annonçait dans un autre communiqué que plus de vingt listes étaient déjà constituées en Luxembourg pour les prochaines élections communales de 2018. Par ailleurs, par deux fois, Dimitri François a déjà critiqué via le site presse-lux les médias luxembourgeois, qualifiés de gauchistes, de ne pas relayer ses messages, les menaçant de leur supprimer les subsides dès qu’Identitaires Ardenne arriverait au pouvoir provincial (sic) ! Les messages, s’il y en a encore à l’avenir, seront sans doute beaucoup plus mesurés…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Diego Aquilina.

    Menaces, duperies, cupidité: la face cachée d’Integrale

  2. La créatrice italienne a invité le Belge à co-diriger sa maison.

    Mode: le Belge Raf Simons arrive chez Prada

  3. Inspiré par les films de genre, « Mémorable » emprunte au cinéma fantastique : le spectateur se retrouve dans la tête d’un malade perdant la mémoire et sujet à de nombreuses visions.

    Anima: l’animation, une forme de thérapie

La chronique
  • Lettre d’Europe: le continent englouti

    L’Europe fut autrefois un lieu très différent, géographiquement parlant. Jusqu’à il y a huit mille ans, une bande de terre désormais engloutie appelée Doggerland unissait l’actuelle Grande-Bretagne au continent. Si cet endroit reste très difficile à étudier avec les moyens techniques actuels, des passionnés consacrent tout leur temps libre à la recherche de traces humaines sur cet immense territoire aujourd’hui recouvert par la mer – l’année dernière, l’auteure britannique Julia Blackburn leur a dédié un livre illustré intitulé Time Song : Journeys in Search of a Submerged Land .

    Des pêcheurs de la mer du Nord ont retrouvé des os de mammouth, de nombreux vestiges archéologiques sont apparus sur les plages, et des traces d’êtres humains ont même été observées sur les fonds marins. La montée du niveau de la mer survenue à la fin de la dernière glaciation a inondé cet espace et créé une terre fantôme. Cet Atlantide de la Préhistoire constitue une preuve irréfutable s’il en est de l’impact qu’a pu...

    Lire la suite

  • Et si on mettait le cap sur Broadway?

    Il y a deux façons de considérer la communication avec les autres : avec le souci de les tirer vers le bas ou avec la volonté de les porter vers le haut.

    La première option est évidemment la plus facile. C’est celle adoptée, sauf bonne surprise de dernière minute, par certains groupes carnavaliers d’Alost soutenus par leurs autorités locales. Ce dimanche, cette petite ville ne sera pas regardée comme un de ces lieux si typiquement belges où l’on fait défiler des chars et des déguisements dans la...

    Lire la suite