Accueil Monde États-Unis

Donald Trump sur la Corée du Nord: «Désolé, mais seule une chose va fonctionner!»

Le président américain a déploré l’échec des négociations entre les Etats-Unis et la Corée du Nord depuis 25 ans dans une série de tweet.

Temps de lecture: 1 min

Le président américain Donald Trump a affirmé dans un message énigmatique posté samedi sur Twitter qu’«une seule chose marchera» avec la Corée du Nord, sans dire laquelle, deux jours après une autre déclaration mystérieuse.

«Les présidents et leurs administrations parlent à la Corée du Nord depuis 25 ans», a tweeté M. Trump. «Les accords passés et les montants massifs d’argent versés n’ont pas eu d’effet».

«Les accords ont été violés avant même que l’encre ne soit sèche», a-t-il poursuivi. «Désolé, mais il n’y a qu’une seule chose qui marchera», a conclu le milliardaire, sans autre détail.

Lors d’une réception jeudi à la Maison Blanche, il avait déjà eu une phrase évasive, sans mentionner quoique ce soit d’autre: «C’est peut-être bien le calme avant la tempête».

Il venait tout juste de participer à une réunion avec les principaux responsables militaires américains pour aborder les dossiers sensibles du moment, dont l’Iran et la Corée du Nord.

Interrogé vendredi sur cette déclaration, l’ancien promoteur immobilier a seulement répondu: «Vous verrez».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 8 octobre 2017, 10:48

    Difficile de discerner ce qui doit être fait mais quelque chose doit être fait et aurait dû être fait depuis longtemps. Peut-être est-il effectivement déjà trop tard. La réaction de la Chine sera déterminante et, de ce côté-là, les USA "ont du mou" pour que Pékin obtienne satisfaction ailleurs. On ne peut pas négocier sous la peur et ... nous, occidentaux et nos alliés dans le Pacifique, nous avons peur !!

  • Posté par Van Obberghen Paul, samedi 7 octobre 2017, 22:24

    Ce type, si on ne l'arrête pas, va nous entraîner dans une 3e guerre mondiale. Et ne croyez pas que, parce qu'elle commencera à des milliers de kilomètres d'ici, que nous n'en payerons pas aussi les conséquences ici en Europe. Si Trump n'est pas destitué, et vite, il y a aura des millions de morts dans pas longtemps. Et dire qu'on qualifiait Hilary Clinton de va-t-en-guerre. Aux abris!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une