Des militants suprémacistes à nouveau réunis à Charlottesville

© Twitter
© Twitter

Quelques dizaines de militants suprémacistes se sont réunis samedi à Charlottesville, en Virginie. La ville avait été le théâtre de violents affrontements qui avaient culminé avec la mort d’une manifestante antiraciste volontairement fauchée par un nationaliste, le 24 août. Le maire, Mike Signer, a indiqué via Twitter à ces « lâches néo-nazis » qu’ils n’étaient « pas les bienvenus » et qu’il envisageait ses options légales.

Les suprémacistes étaient entre 40 et 50, selon la police locale. Munis de torches, ils se sont rassemblés durant une quinzaine de minutes à proximité de la statue du général sudiste Robert E. Lee. La municipalité est toujours déterminée à faire disparaître l’ouvrage, qui constitue un symbole pour les nostalgiques de la ségrégation raciale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous