350.000 participants à la marche anti-indépendance à Barcelone

© AFP
© AFP

Environ 950.000 personnes ont pris part dimanche à une marche à Barcelone contre l’indépendance de la Catalogne, selon les organisateurs. La police municipale, elle, annonce qu’il n’y avait « que » 350.000 personnes.

«Vive la Catalogne! Vive l’Espagne! », scandait la foule hérissée de milliers de drapeaux de l’Espagne, du jamais vu dans le pays depuis la fin du régime de Francisco Franco.

« La majorité silencieuse »

C’était aussi la première grande manifestation anti-indépendantiste à Barcelone depuis le début de la crise. Le mot d’ordre est «Ça suffit! Retrouvons la sagesse».

Les manifestants, arborant aussi des drapeaux catalans ou européens, se voient comme la «majorité silencieuse» qui n’a pas eu voix au chapitre depuis que les autorités indépendantistes ont organisé le scrutin, le 1er octobre.

« Nous devons être unis »

«C’est très important pour nous de montrer que nous aussi, nous sommes nombreux. On n’entend que les autres», expliquait à l’AFP, vêtu du maillot de l’équipe d’Espagne et des drapeaux espagnol et catalan, Santiago Martin, 37 ans, venu en voiture de Tarragone, à 100 kilomètres au sud-ouest.

«Cette atteinte si flagrante à la loi a fait mal à tous les Espagnols. Nous devons tous être unis», estime Juan Gil-Casares, employé d’une compagnie d’assurances venu de Madrid pour l’occasion.

Mario Vargas Llosa, prix Nobel de littérature, de nationalité péruvienne et espagnole, y était présent. «La Catalogne et l’Espagne sont unies depuis cinq siècles et rien ni personne ne pourra les séparer», a-t-il déclaré dans le cortège au micro de la télévision publique TVE.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous