L’accident d’hélicoptère de Temploux est survenu lors de l’allumage

© Belga
© Belga

L’accident d’hélicoptère, qui a fait trois blessés légers dimanche peu après midi à l’aérodrome de Temploux, est survenu lors de l’allumage de l’appareil, a indiqué Benjamin de Brocqueville, administrateur délégué de l’aérodrome lors d’une conférence de presse en milieu d’après-midi. Un expert de la Direction générale Transport Aérien (DGTA) a été envoyé sur place pour déterminer les causes exactes de l’accident.

Vers 12h40, un engin de type «Robinson R44», appartenant à un propriétaire privé, effectuait un vol privé avec à son bord un pilote expérimenté, âgé d’une quarantaine d’années, ainsi que trois passagères, âgées entre 20 et 30 ans. Au moment de l’allumage et alors que les pales tournaient déjà, l’hélicoptère s’est crashé et a blessé légèrement les trois femmes, tandis que le pilote s’en est tiré avec quelques égratignures.

Deux enquêtes ouvertes

Actuellement, deux enquêtes ont été ouvertes, l’une judiciaire auprès du parquet, l’autre auprès de la DGTA qui permettra de déterminer dans les jours qui viennent, les causes exactes de l’incident. L’hélicoptère sera quant à lui transféré vers le site d’Evere pour être inspecté par la DGTA.

«Les avions et encore plus les hélicoptères font l’objet de révisions strictes et régulières», a souligné le propriétaire de l’aérodrome en rappelant que l’hélicoptère appartient à un privé. Quant à l’aérodrome, il est resté fermé dimanche, mais le gestionnaire et le propriétaire des lieux ont bon espoir de rouvrir dès lundi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous