Accueil Société

«Ce qui compte, c’est convertir les indécis»

Auteur du « Petit traité de propagande : à l’usage de ceux qui la subissent », le professeur Etienne Augé a étudié les méthodes de communication de Daesh.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Senior lecturer en communication internationale à l’Université Erasmus de Rotterdam et auteur du Petit traité de propagande : à l’usage de ceux qui la subissent, Etienne Augé a étudié les méthodes de communication employées par Daesh.

Que vous inspire « Dabiq » ?

Je dirais qu’on n’est pas loin du fanzine. N’importe qui peut réaliser un magazine de ce genre. Mais en propagande, ce qui compte, ce n’est pas de convaincre des gens comme vous et moi, mais de convertir les indécis et de fidéliser les gens qui sont déjà convaincus. Avec Dabiq, on cherche à démontrer que l’Etat islamique est un phénomène qui prend de l’ampleur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs