Le MR déforcé à un an des élections

A un an des élections,  Sturbois a fait son choix.
A un an des élections, Sturbois a fait son choix. - B.D.

Le parti de l'ex-députée-bourgmestre de la cité d'Arenberg, Florine Pary-Mille, devra se passer de trois de ses plus jeunes candidats sur lesquels il misait pour repartir en campagne. Le départ de l'échevin Jean-Yves Sturbois risque d'être le plus difficile à combler.

Alors qu'il était pressenti pour conduire la liste du Mouvement Réformateur en octobre 2018, ce dernier a préféré relever un nouveau challenge politique, entraînant dans son sillage deux autres conseillers libéraux (Fabrice Letenre et Francis De Herzog) sur une liste citoyenne baptisée « Enghien en Mouvement ».

Ni la fédération hennuyère du MR par la voix de son président Denis Ducarme, ni le celui de l'arrondissement du Centre, Olivier Destrebecq, ne sont parvenus à recoller les morceaux et à empêcher ce scénario préjudiciable compte-tenu des échéances électorales à venir.

Alors que le divorce avec le reste du groupe est consommé, Jean-Yves Sturbois assume pleinement sa démarche. « Notre volonté est de construire un projet de ville associant l'ensemble de la population sur une liste d'ouverture faisant fi des clivages traditionnels. Celui-ci aurait été difficilement concevable en restant liés à des structures partisanes et rigides », argumente-t-il.

A la demande de leurs instances, ses colistiers et lui se sont engagés à rendre leur carte d'affilié dans les plus brefs délais. Pas question, en revanche, pour le trio dissident de démissionner du conseil communal. « Nous avons été élus sur la liste du bourgmestre et non sur celle du MR », rappellent nos trois mousquetaires.

De son côté, Florine Pary-Mille

a du mal à digérer cette situation qui déforce ses troupes. « Ce qui se passe est d'autant plus incompréhensible que le MR a toujours ouvert ses listes à la société civile. En 2012, plus d'un tiers de nos candidats se présentaient pour la première fois. » Le MR enghiennois compte désormais sur sa mandataire la plus expérimentée et de nouvelles recrues pour limiter la casse lors du futur scrutin communal.

Sur le même sujet
Candidats
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous