Accueil Société Régions Bruxelles

Grosses crevasses, corrosion...: les raisons de la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux (photos)

Les ingénieurs ont constaté plusieurs anomalies en contrôlant le viaduc.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

« Le Soir » a obtenu le rapport de contrôle qui a mené à la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux. La visite d’inspection a été menée ce jeudi 5 octobre, dans la soirée.

Les ingénieurs ont repéré un « délaminage (propriété à se cisailler dans son épaisseur, NDLR) de la dalle inférieure des caissons sur une longueur d’environ 10 mètres et une largeur de 2 mètres ».

Par ailleurs, des plaques entières de béton peuvent être détachées, « sur une épaisseur allant jusqu’à 4-5 centimètres ».

Herrmann 2

« Nous avons également constaté une crevasse dans le voile externe, qui s’étend sur une longueur de 5 à 10 mètres », poursuit le rapport. Au pied de cette crevasse se trouvent les restes d’une barre à béton « complètement corrodée ».

Les ingénieurs concluent en expliquant qu’il ne leur est « pas possible de (se) prononcer quant à la stabilité résiduelle du pont ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Wittamer Philippe, lundi 9 octobre 2017, 23:25

    S'ils commençaient par interdire le viaduc aux camions et autres bus, cela soulagerait énormément.

  • Posté par Philippe Verpalen, lundi 9 octobre 2017, 18:59

    Avant,quand on coulait du béton,si la fluidité ne convenait pas on rajoutait de l'eau.L'eau s'évapore et laisse des fissures par ou s'infiltre de l'eau sale ,salée etc....Résultat,le béton ne correspond plus du tout au cahier des charges originel en terme de résistance.C'était courant à l'époque et tout le fermait les yeux.

  • Posté par A.q.t.e. , lundi 9 octobre 2017, 18:37

    Bizarre la Belgique, des fissures dans le béton d'un pont ... on le ferme, des fissures dans le métal d'un réacteur nucléaire, on continue ... Brave new world;-)

  • Posté par Poullet Albert, lundi 9 octobre 2017, 18:23

    Smet BUITEN !!! ça suffit l'incompétence , la (goed bestuur) à la flamande!

  • Posté par Claude Michel, lundi 9 octobre 2017, 18:01

    Photo peu explicite, fissures longitudinales dans l'épaisseur de la dalle autorise une circulation à vitesse réduite après contrôle interne par rayons ou résonance et détermination de la présence du panier d'armature. Le MET a au moins un labo routier équipé et peu s'adjoindre les spécialistes du CSTC...... si l'étude ne se borne qu'à une observation externe,.....on sait rien dire et surtout éviter les commentaires déviants et ceux des pétochards pathologiques.....ça conduit à rien...☺

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo