Accueil Société Régions Bruxelles

Fermeture du viaduc Herrmann-Debroux: le trafic était chargé à l’heure de pointe

Pour ce mardi 10 octobre, ce sera « quitte ou double ». En plus de la fermeture du viaduc, les services publics seront en grève à l’initiative de la FGTB.

Temps de lecture: 2 min

Le temps de parcours pour sortir de Bruxelles, depuis Beaulieu, était rallongé de trente minutes en moyenne en pleine heure de pointe du soir, lundi vers 18h30, en raison de la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux à Auderghem, a indiqué la porte-parole de Bruxelles Mobilité, Camille Thiry. La circulation depuis Jesus-Eik, sur la E411, vers Bruxelles était également dense, avec environ 20 minutes de retard.

La chaussée de Wavre ainsi que le boulevard du Souverain étaient fort sollicités.

Un accident survenu entre Delta et Demey en direction de Namur, où quatre véhicules sont impliqués, perturbait également la circulation.

Des ralentissements été a enregistrer du tunnel Trône au tunnel Léopold II, direction Basilique, a souligné Mobiris.

« L’heure de pointe de l’après-midi s’étend sur un plus long laps de temps, mais c’est clair qu’on s’attend à une grosse congestion ». « Pour faciliter les déplacements au niveau de Delta, nous avons réorganisé les feux de circulation pour enchaîner les feux verts pour les navetteurs et nous avons réorganisé les bandes après le viaduc Herrmann-Debroux », explique Camille Thiry, ce lundi matin.

À lire aussi Edito | Herrmann-Debroux, la double incurie

Des solutions alternatives

Bruxelles Mobilité a constaté que plusieurs solutions alternatives qui ont été mises en place n’ont eu que peu de succès auprès des navetteurs : « Les parkings de délestage ont été délaissés et les trains n’étaient pas bondés ».

Pour rappel, des parkings ont été ouverts en urgence. Ces parkings seront sans doute plus remplis dès mardi ou mercredi.

Pas de chaos ce lundi matin

L’heure de pointe lundi matin a commencé plus tôt que d’habitude, à la suite de la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux à Auderghem. « A 6h30, des files étaient déjà constatées depuis Overijse (Brabant flamand) en direction de Bruxelles »  », a indiqué la porte-parole de Bruxelles Mobilité, Camille Thiry. A 8h, les automobilistes perdaient 50 minutes avec des files de plus de 8 km sur l’autoroute E411 en direction de la capitale et plus de 11km sur le RO Waterloo.

Grève ce mardi

Pour ce mardi, c’est « quitte ou double », constate Bruxelles Mobilité. « Soit les gens prennent leurs dispositions et il y a moins de trafic que d’habitude, soit c’est pire, d’autant que de nombreux moyens de transport alternatifs proposés aujourd’hui ne seront pas disponibles ». « Nous conseillons donc le télétravail. Pour ceux qui doivent vraiment se déplacer, nous conseillons de ne pas le faire pendant les heures de pointe. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo