Accueil Société Régions Bruxelles

Peraïta ne reviendra pas au Samusocial

L’avocat du Samusocial ne négocie « ni pour le retour de Peraïta, ni pour le paiement d’indemnités ». Le mot d’ordre du tout nouveau CA : la gouvernance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Pour sa première conférence de presse officielle, le conseil d’administration fraîchement renouvelé du Samusocial a opté pour une communication ultra-cadrée. Il faut dire que l’association a vécu des heures difficiles, suite au scandale des jetons de présence qui aura mené à la démission du bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur (PS) et à celle de la présidente du CPAS Pascale Peraïta (PS).

Présent à la réunion, l’avocat désigné par le nouveau CA, Maître Olivier Rijckaert, en a profité pour faire le point sur le retour potentiel de cette dernière à la direction de l’ASBL. Souvenez-vous : la semaine passée, Pascale Peraïta a déclaré qu’elle se sentait « apte » à reprendre le travail et à mettre fin à la convention de congé sans solde conclue en 2013 (lorsqu’elle est devenue présidente du CPAS).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Lambotte Serge, mercredi 11 octobre 2017, 13:39

    elle ferait beaucoup mieux de se cacher!

  • Posté par Moran Alvarez Marc, mercredi 11 octobre 2017, 12:40

    "Pauvre Femme" !!!

  • Posté par Claude Richez, mardi 10 octobre 2017, 22:43

    MES EXCUSES,j'AI VOULU ECRIRE " LES DEMUNIS "

  • Posté par Claude Richez, mardi 10 octobre 2017, 22:04

    BRAVO POUR LES DEMUNIUS

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs