Accueil Monde Proche-Orient

Israël accroît encore la colonisation palestinienne

Des milliers d’unités de logement approuvées. Les colonies les plus radicales sont aussi concernées. La réaction américaine est ambiguë.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Les négociateurs des deux principales factions palestiniennes, le Fatah du président Abbas et le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, ont entamé de difficiles pourparlers ce mardi au Caire, en vue de formaliser le retour de l’Autorité palestinienne à Gaza. Pendant ce temps, en Israël, où ce rapprochement a été sévèrement condamné par le Premier ministre Binyamin Netanyahou, le gouvernement s’apprête à publier la liste complète des colonies juives en Cisjordanie occupée qui bénéficieront de l’autorisation de construire entre 1.900 et 3.800 unités de logement, selon les sources.

Les nouvelles constructions concerneront tant les grands blocs de colonies situés le long de la frontière d’avant les conquêtes de 1967 – qu’Israël ne voudra jamais évacuer au terme d’un très éventuel accord de paix – que les implantations les plus reculées (et les plus extrémistes) en territoires palestiniens.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Denis Jean-pierre , mercredi 11 octobre 2017, 20:02

    Le crime paie quand la lâcheté règne en maître! Je ne vois pas pourquoi les Israéliens changeraient leur politique de colonisation, la politique des petits paquets paie! Quand on a volé la terre des Palestiniens on n'a rien dit, quand on a volé la terre des Bédouins, on n'a rien dit etc etc

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs