Accueil Économie Entreprises

Wallonie: l’Arabie Saoudite est passée de 60 à 7,5% des exportations d’armes

La Région approuve le rapport 2016 sur l’exportation des armes. Proche et Moyen-Orient restent importants mais en recul par rapport à 2015.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

En 2016, le gouvernement wallon, et surtout son ministre-président qui en a la maîtrise complète, a refusé 7 licences d’exportation d’armes jugées « sensibles ». Ces licences visaient quatre pays : la Jamaïque, la Turquie, le Venezuela et Israël. Parallèlement, il a octroyé 1.438 licences (574 vers des gouvernements, 864 vers des entreprises privées), vers 66 pays, pour un montant total de 453 millions d’euros. C’est la synthèse globale du « rapport annuel relatif à l’importation, au transfert, à l’exportation et au transit d’armes civiles et de produits liés à la défense » que la sous-commission « armes » du Parlement wallon, présidée par le MR Nicolas Tzanetatos, a finalement approuvé ce mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs