Accueil Monde États-Unis

Pourquoi les États-Unis et Israël quittent l’Unesco en claquant la porte

Washington reproche à l’agence onusienne ce qu’il perçoit comme des « partis pris anti-israéliens persistants ». Depuis une crise en 2011, les Américains avaient déjà cessé leur financement à l’Unesco.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La décision était dans l’air, elle a été officialisée ce 12 octobre : les États-Unis ont rendu public leur retrait de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, mieux connue sous son acronyme Unesco. Israël lui a emboîté le pas quelques heures plus tard. Si le communiqué américain fait état de la nécessité de réformer l’institution, il ne cache pas que la principale raison derrière la spectaculaire décision n’est autre que «  le biais anti-israélien continuel de l’Unesco  ». L’agence de l’ONU a aussitôt regretté la décision américaine tout en énumérant les nombreuses mesures qu’elle a adoptées en partenariat avec les États-Unis contre l’antisémitisme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Van Steen Willy, vendredi 13 octobre 2017, 17:19

    Que Trump aille visiter la Palestine!Même le pire des idiots se rendrait compte à quel point les Palestiniens sont brimés et spoliés!

  • Posté par Rouvroy A., vendredi 13 octobre 2017, 10:54

    Ce cynisme et cette arrogance judéo-américaine finiront bien par leur retomber dessus un jour ou l'autre. Il faudra peut-être encore beaucoup de temps mais ça viendra !

  • Posté par Denis Jean-pierre , vendredi 13 octobre 2017, 10:24

    En fait ce qui gène les dirigeants "vatenguerres" de ces pays-là c'est tout simplement les buts poursuivis par l'Unesco: « Contribuer au maintien de la paix en resserrant, par l’éducation, la science, la culture, les sciences sociales et la communication, la collaboration entre les nations ». N'est-ce pas suffisamment signifiant et ...alarmant?

  • Posté par Mathieu Bernard, jeudi 12 octobre 2017, 21:04

    Les usa et la finance juive...vieille histoire !

Aussi en USA

Une nuit supplémentaire à l’hôpital pour Bill Clinton

L’ancien président américain Bill Clinton, hospitalisé pour une infection, a depuis son départ de la Maison Blanche, il y a 20 ans, connu plusieurs frayeurs médicales qui l’ont contraint à changer de rythme et de régime alimentaire.

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs