Accueil Économie Emploi

Bruxelles autorise les «faux CV» contre la discrimination à l’embauche

Dès janvier, les inspecteurs régionaux bruxellois pourront pratiquer les tests de situation et les appels mystères. Alors que le ministre Didier Gosuin demande l’unanimité, le MR votera contre le texte. Il appelle à la cohérence alors que le fédéral travaille sur le même texte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Ce vendredi, la Région bruxelloise sera le premier pouvoir public belge à se doter d’un arsenal législatif pour lutter contre la discrimination à l’embauche via des tests de situation et des appels mystères. L’ordonnance sera votée en séance plénière au parlement bruxellois. Politiquement, les tensions sont vives entre le ministre de l’Economie Didier Gosuin (Défi), qui réclame une unanimité sur ce texte, et le groupe MR qui compte voter contre (lire ci-dessous).

Au-delà des divergences entre les partis, l’action de la Région bruxelloise est unique en son genre. « C’est un combat d’avant-garde, explique le ministre. Soyons honnêtes : en Suède ou en France, on pratique certains procédés similaires, mais c’est porté par des associations et non par les autorités publiques. » En France, l’implication du public dans ce domaine était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par John Legrand, vendredi 13 octobre 2017, 17:29

    Eh dire que dans le même temps les politiques encouragent la discrimination accès sur le lieu de résistance ... puisque les sociétés publiques sont encouragées a engager "local", bruxellois, sinon elles se font taper sur les doigts ..

  • Posté par Serge Vandeput, vendredi 13 octobre 2017, 17:22

    Les politiciens Bruxellois se rendent compte qu'ils sont assis sur une bombe à retardement cad le chômage de leurs jeunes, qu'ils en perdent les pédales et inventent n'importe quoi. Eh oui messieurs, il faudra assumer votre non-politique de l'immigration des dernière décennies. Donnez des allocations a profusions n'a servi à rien.

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 17 octobre 2017, 18:41

    Pour ce qui est d'assumer nous avons déjà l'Etat Islamique et ses ambassadeurs.

  • Posté par José Dehove, vendredi 13 octobre 2017, 16:30

    Nous sommes bien d'accord, la discrimination, c'est inacceptable et il faut la combattre. mais par des moyens légaux ! Et voir des fonctionnaires publics utiliser un faux, là c'est un délit inimaginable : comment constater une violation d'une législation si le document présenté est un faux ??? En plus du délit d'usage de faux... Quel est l'esprit malsain qui a inventé cela ; il devrait être rayé à vie de tous ses droits politiques !

  • Posté par José Dehove, vendredi 13 octobre 2017, 16:29

    Nous sommes bien d'accord, la discrimination, c'est inacceptable et il faut la combattre. mais par des moyens légaux ! Et voir des fonctionnaires publics utiliser un faux, là c'est un délit inimaginable : comment constater une violation d'une législation si le document présenté est un faux ??? En plus du délit d'usage de faux... Quel est l'esprit malsain qui a inventé cela ; il devrait être rayé à vie de tous ses droits politiques !

Plus de commentaires

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs