Accueil Monde Europe

Allemagne: Lambsdorff, le libéral qui pourrait sauver «l’Europe de Macron»

Les libéraux allemands, alliés probables du prochain gouvernement Merkel, restent profondément divisés sur la politique européenne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les libéraux allemands ont très mauvaise presse en Europe. Le vice-président du Parlement européen Alexander Graf Lambsdorff en sait quelque chose. Pressenti pour être ministre des Finances ou des Affaires étrangères du prochain gouvernement d’Angela Merkel, ce leader du parti libéral (FDP) est constamment confronté à cette citation attribuée au Président français Emmanuel Macron avant les élections du 24 septembre :« Si elle [Merkel] s’allie avec les libéraux, je suis mort ».

« Je ne crois pas qu’il ait pu dire cela. J’ai des sources qui m’ont confirmé que cela est faux », lance d’emblée cet ancien diplomate qui s’efforce de corriger l’image eurosceptique de son parti.« Les craintes sont infondées. La solidarité reste pour nous, libéraux, un principe fondateur de l’Union européenne. Le parti libéral ne remet pas cela en question », répète Alexander Graf Lambsdorff.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs