En Syrie, les chrétiens ont souvent opté pour le régime

Dans la Syrie contemporaine, depuis l’avènement de la «dynastie» alaouite des Assad en 1970, les chrétiens se sont vu offrir un contrat tacite d’allégeance au régime contre une protection de leurs intérêts.
«Le féminisme? J’aime la formule de Rebecca West: c’est refuser de se laisser traiter comme un paillasson.»
vieirak
KEPEL Gilles photos 2020 Francesca Mantovani (c) Editions Gallimard 7210
Le président Macron est convaincu que c’est face à Marine Le Pen qu’il se retrouvera en 2022 comme en 2017, au second tour de la présidentielle.
La situation de précarité a été une des étincelles du soulèvement tunisien. Les militantes étaient nombreuses dans les mouvements de chômeurs diplomés impliqués dans la révolution.
«La semaine des récits de victimes a été terrible, je ne l’oublierai jamais. Tous ceux qui étaient là ne l’oublieront pas», insiste Richard Malka.
Emmanuel Macron considère le projet présenté ce mercredi en conseil des ministres comme l’un des plus importants du quinquennat.
«Si nous laissons les combattants de Daesh là où ils se trouvent, ils pourraient un jour s’échapper ou être libérés. Nous n’aurons alors plus aucun contrôle», prévient Hannah Neumann.
BELGAIMAGE-170620138
« Aucun décideur ne peut promettre une sécurité parfaite », a reconnu le ministre allemand des Affaires intérieures, Horst Seehofer.
«La laïcité est une chance pour l’islam. Je considère que c’est ici, en France, que la beauté de cette religion va être enfin connue.»
Pour Boualem Sansal, «l’islamisme, ou l’islam politique, est une machine de guerre très performante.»
Le président autrichien Alexander van der Bellen (g.) et le chancelier Sebastian Kurz se recueillent sur les lieux de la fusillade ce mardi midi. © AFP.
Ce lundi, toutes les écoles de France ont organisé une minute de silence  en hommage à Samuel Paty, l’enseignant assassiné.
© REUTERs.
© BELGAIMAGE
Dominique Moïsi.
Bangladesh
Des représentations du drapeau et du président français ont été brûlées ce lundi devant l’ambassade de France à Bagdad, en Irak.
«
La France est une cible parce qu’historiquement c’est la fille aînée de l’église et parce qu’historiquement c’est la patrie des Lumières, de Diderot, de Voltaire, de Rousseau
», constate Jean-Pierre Obin. .