En ordonnant l’assassinat ciblé du général Soleimani, le président américain Donald Trump a provoqué la colère du peuple iranien. Autour de son cercueil, des milliers de personnes ont appelé à la vengeance.
Autour de la table (de g. à dr.), Luigi Di Maio, Heiko Maas, Jean-Yves Le Drian, Josep Borrell et Dominic Raab.
Une manifestante s’opposant à une guerre entre l’Iran et les Etats-Unis, dans l’Ohio le 4 janvier 2020
La cérémonie d’hommage à Qassem Soleimani a attiré une foule monstre à Machhad, au nord-est de l’Iran, ce dimanche 5 janvier.
IRAN-IRAQ-US-POLITICS-UNREST
06728276
Qassem Soleimani était devenu une sorte de «
vice-roi
» en Syrie et en Irak, modelant leur avenir à sa guise pour mieux ménager les intérêts de l’Iran. © Photo News.
IRAQ-SECURITY_USA
d-20190916-3W3PRG 2019-09-15 15:38:08
Les géants de la bataille
d-20171004-3H7FD6 2017-10-04 09:41:36
Maurice Genevoix.
Salva Kiir (à dr.) et RiekMachar - ici, le 19 octobre dernier à Juba - n’ont pas réussi à constituer dans les délais un gouvernement provisoire d’union nationale revitalisé.
Des combattants du Djihad islamique aux funérailles de leurs camarades abattus, jeudi à Gaza
: ni le Hamas ni le gouvernement israélien n’ont intérêt à une escalade de la violence.
Gaza
En riposte à la frappe israélienne qui a tué Baha Abou Al-Ata, des roquettes palestiniennes ont été tirées vers Israël et la ville de Sderot. © AFP.
ISRAEL-PALESTINIAN-CONFLICT-GAZA
Champ de bataille
MIDEAST-CRISIS_BAGHDADI
L’aviation turque a pilonné mercredi après-midi Ras al-Aïn, région du nord-est de la Syrie contrôlée par les forces kurdes.