L’Académie des Oscars envisage «des procédures disciplinaires» contre Harvey Weinstein

Dans cet article
© Reuters
© Reuters

L’Académie qui remet les prestigieux Oscars tient samedi une réunion de crise pour décider d’éventuelles sanctions contre le producteur déchu Harvey Weinstein, accusé d’harcèlement sexuel, agressions ou viol par une trentaine de femmes. Celui qui a longtemps fait la pluie et le beau temps à Hollywood s’est transformé en véritable intouchable depuis la parution la semaine dernière d’enquêtes dans le New Yorker et New York Times révélant ces accusations en chaîne.

La réunion du conseil d’administration de l’Académie des arts et sciences du cinéma devrait démarrer à 19h. Une autre institution phare d’Hollywood, le syndicat des producteurs américains, se réunit aussi dans l’urgence à partir de midi et doit envisager «  des procédures disciplinaires ». L’Académie avait affirmé mercredi que «  la conduite décrite dans les accusations contre Harvey Weinstein est répugnante » et avait annoncé sa réunion «  spéciale » pour discuter de «  toute action nécessaire ».

Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Mira Sorvino, Lea Seydoux, Judith Godrèche, Ashley Judd, Rosanna Arquette, parmi beaucoup d’autres, ont brisé l’omerta d’un comportement qui durait depuis plusieurs décennies et qui semblait connu de presque tous à Hollywood. Quatre femmes, dont Asia Argento et Rose McGowan, l’accusent de les avoir violées. Weinstein a soutenu par l’intermédiaire d’une porte-parole que ces relations étaient consentantes.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous