Des administrateurs de l’Ondraf ont touché des indemnités sans assister aux réunions

Des administrateurs de l’Ondraf ont touché des indemnités sans assister aux réunions

Certains administrateurs de l’Ondraf, l’entité publique qui gère les déchets nucléaires en Belgique, ont touché des indemnités sans assister aux réunions. L’un d’eux n’a participé qu’à un conseil d’administration en 4 ans mais a touché 24.500 euros, rapportent samedi Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Hugues Latteur, qui avait siégé pour Écolo au gouvernement bruxellois en 2006, n’a ainsi assisté à aucune réunion entre 2014 et 2016 et à une seule en 2017. Il a toutefois perçu 6.000 euros par an d’indemnités forfaitaires. «  Je trouvais moi-même bizarre de continuer à être rétribué », a-t-il expliqué en assurant avoir demandé à plusieurs reprises à être démis de sa fonction.

Deux autres administrateurs sont pointés du doigt : Cécilia Vermeulen (MR) qui a entre-temps déménagé en Chine et Vanessa Teixeira Dos Santos, qui travaillait dans les années 90 au service d’études du PS et qui habite désormais en Grande-Bretagne.

L’Ondraf dépend de Kris Peeters (Économie) et Marie Christine Marghem (Énergie). Selon le cabinet Peeters, de nouvelles nominations sont attendues prochainement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous