Harvey Weinstein exclu par l’Académie des Oscars pour son attitude «répugnante»

Dans cet article
©AFP
©AFP

L’Académie qui remet les prestigieux Oscars a décidé samedi d’exclure le producteur déchu Harvey Weinstein, accusé de harcèlement sexuel, agressions ou viol par une trentaine de femmes.

L’Académie, réunie en urgence, «  a voté (cette décision) bien au-delà de la majorité requise des deux tiers », a-t-elle annoncé dans un communiqué. «  Non seulement nous prenons nos distances avec quelqu’un qui ne mérite pas le respect de ses collègues, mais nous envoyons un message pour affirmer que le temps de l’ignorance délibérée et de la complicité honteuse vis-à-vis des comportements d’agression sexuelle et du harcèlement sur le lieu de travail dans notre industrie est terminé ».

Une conduite « répugnante »

L’Académie avait affirmé mercredi que «  la conduite décrite dans les accusations contre Harvey Weinstein est répugnante » et avait annoncé sa réunion «  spéciale » pour discuter de «  toute action nécessaire ».

D’après Variety et The Hollywood Reporter, il n’y a qu’un membre qui a été expulsé en 90 ans d’existence de la vénérable institution: Carmine Caridi, acteur qui avait fait circuler des copies confidentielles de films retrouvées sur internet.

4 femmes l’accusent de viol

Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Mira Sorvino, Lea Seydoux, Judith Godrèche, Ashley Judd, Rosanna Arquette, parmi beaucoup d’autres, ont brisé l’omerta d’un comportement qui durait depuis plusieurs décennies et qui semblait connu de presque tous à Hollywood, sans que personne n’agisse pour faire cesser les agissements.

Quatre femmes, dont Asia Argento et Rose McGowan, l’accusent de les avoir violées. Weinstein a soutenu par l’intermédiaire d’une porte-parole que ces relations étaient consentantes.

Sur le même sujet
affaire Weinstein
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous