La ministre française de la Défense: «Si des djihadistes périssent à Raqqa, c’est tant mieux» (vidéo)

La bataille pour reprendre Raqqa au groupe Etat islamique (EI) est dans sa «phase finale», a annoncé dimanche une alliance arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis, alors que des djihadistes étrangers ont quitté cet ancien bastion syrien de l’organisation terroriste à la faveur d’un accord.

Interrogée sur les ondes d’Europe 1 sur le sort des djihadistes, parfois français, Florence Parly, ministre française de la Défense, n’a pas laissé planer le moindre doute sur ses convictions. «Si des djihadistes périssent au cours des combats », je dirai que c’est tant mieux », a-t-elle affirmé. Et de préciser que « s’ils tombent entre les mains des forces syriennes, ils dépendront de la jurifications syriennes. » « Nous ne pouvons rien faire pour empêcher le retour des djihadistes, à part poursuivre ce combat et aller jusqu’au bout », a-t-elle ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous