Accueil Monde Europe

Autriche: Strache, le nouveau visage de l’extrême droite décomplexée

Le leader du FPÖ a tâché de faire oublier les sorties antisémites de son prédécesseur. Le parti d’extrême droite n’a pourtant rien cédé sur ses fondamentaux xénophobes et eurosceptiques.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 3 min

Il s’y préparait depuis la folle percée du FPÖ à l’élection présidentielle de 2016. Un peu plus d’un an plus tard, Heinz-Christian Strache pourrait investir la vice-chancellerie aux côtés de Sebastian Kurz, si ce dernier opte pour une coalition avec le FPÖ. Faisant entrer avec lui l’extrême droite au gouvernement.

Prothésiste dentaire de formation, Strache ronge son frein dans l’opposition depuis 13 ans. Longtemps dans l’ombre de son prédécesseur, la star défunte Jörg Haider, il reprend les rênes du FPÖ en 2005. Alors âgé de 35 ans, père de deux enfants, il s’affranchit de son mentor jugé trop indolent et le déborde sur sa droite.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par winkler ulrich, samedi 18 mai 2019, 23:04

    Un nazi qui vient de s'allier avec les fachos israéliens ! Quelques Juifs rescapés en vomissent !

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs