Accueil Belgique Politique

Nucléaire: pas d’accord avec Electrabel

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Tic, tac, tic, tac. Les jours défilent mais l’on est toujours sans nouvelle du second projet de loi nucléaire de Marie-Christine Marghem (MR), ministre fédérale de l’Énergie. Le problème, c’est que la ministre s’est elle-même imposé un ultimatum, via un texte de loi voté en juin dernier. Pour prolonger de dix ans la durée de vie des réacteurs nucléaires de Doel 1 et 2, la ministre doit faire voter une seconde loi fixant les clauses financières de cette prolongation, puis faire signer une convention à Electrabel, voire à EDF. Le tout avant le 30 novembre 2015, comme le stipule la loi actuelle. Dans le cas contraire, Doel 1 et 2 seront définitivement fermés en mars prochain, toujours selon la loi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs