Accueil Belgique

CPAS de Tournai: un conseiller zélé a permis la découverte de la fraude

Informé de possibles malversations au CPAS, Jean-François Letulle, conseiller Écolo, a prévenu la présidente du CPAS qui a pu confirmer les soupçons et porter plainte.

Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 3 min

Les langues se délient petit à petit après les révélations de possibles détournements de fonds commis au préjudice du CPAS de Tournai. Si les choses se sont précipitées vendredi avec l’ouverture d’une instruction judiciaire et le suicide de la directrice financière juste après sa suspension, il semble que l’affaire grouillait depuis déjà deux semaines.

► A lire : Fraude au CPAS de Tournai : Pascal Douliez (CGSP) se dit « dégoûté »

Investiguer « en toute discrétion »

C’est en effet à ce moment-là que l’ex-conseillère de l’action sociale, Marie-Jo Fontaine et son successeur depuis janvier, Jean-François Letulle (Écolo, dans l’opposition) ont reçu d’un informateur, des éléments faisant état d’irrégularités financières au sein du CPAS dans le chef de la directrice financière, Ariane Ruffelart.

« Nous situant à la frontière entre ce qui pouvait représenter un véritable scandale si les faits s’avéraient exacts et le risque d’attenter à l’honorabilité d’une personne en qui par ailleurs nous avions du respect et de la confiance, nous avons été amenés à investiguer en toute discrétion en souhaitant préserver au mieux l’intérêt du CPAS », explique Jean-François Letulle.

Jean-François Letulle. © DR
Jean-François Letulle. © DR -

Mais les conseillers ne peuvent pas aller bien loin dans leur recherche et décident alors d’informer la présidente du CPAS, Rita Leclercq, le mardi 9 juin. « Nous avons privilégié jusqu’au bout l’intérêt du CPAS et au vu de la gravité des faits, nous n’avons transmis aucune info à notre propre famille politique », explique le conseiller qui déplore de ne pas avoir été tenu au courant de la suite des démarches.

Un devoir de dénoncer les faits

Car les choses se sont enchaînées très vite. En 48 heures, la présidente du CPAS décidait de porter plainte et procéder à la suspension immédiate de la directrice. Qu’a-t-elle découvert en ce laps de temps que personne n’aurait vu en plusieurs années ? Les spéculations vont bon train mais il pourrait s’agir de l’ouverture de comptes occultes. Pour Jean-François Letulle, il était de son devoir de dénoncer de tels faits.

Le groupe Écolo demande aux politiques de prendre leurs responsabilités sans pour autant réclamer la démission de la présidente. Muette jusqu’ici, Rita Leclercq avait annoncé une communication à la presse cet après-midi. Mais la conférence vient d’être annulée suite à une perquisition en cours au CPAS de Tournai. L’accès aux bâtiments du boulevard Lalaing est bouclé par la police.

► A lire : Le CPAS de Tournai fait l’objet d’une perquisition

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une