Vercauteren au Cercle de Bruges: «Monter en D1A est la seule priorité»

@Belga
@Belga

Frank Vercauteren a été choisi lundi pour reprendre les rênes du Cercle de Bruges, quelques heures seulement après la fin de la collaboration avec José Riga. Le Belge de 60 ans a signé un contrat jusqu’au terme de la présente saison. « La promotion en D1A est la seule priorité », a expliqué Vercauteren lors de sa première conférence de presse au Jan Breydel.

« L’ambition est claire. Tout le monde va partir sur de nouvelles bases, y compris les joueurs. J’ai déjà regardé des images de la D1B mais mes assistants vont devoir prendre leurs responsabilités pour en savoir davantage sur nos futurs adversaires. Que le stade ne soit pas rempli ? J’ai déjà entraîné aux Émirats Arabes Unis, nous jouions parfois devant 50 spectateurs. »

« Mes discussions avec les gens du Cercle et de l’AS Monaco ont été très positives. Nous avons abordé, entre autres, nos visions respectives et la structure du club. Cela a été déterminant dans mon choix. »

Vercauteren va travailler avec le staff actuel, qui sera cependant élargi par l’arrivée de Vincent Euvrard, ancien coach principal du Cercle en 2016. « J’avais un staff avec lequel j’ai longtemps travaillé mais ils ont pris des chemins différents car cela fait un an que je n’entraînais plus. »

En octobre 2016, Vercauteren avait été remercié au Krylia Sovetov Samara et n’a plus officié depuis malgré plusieurs sollicitations. « Je pense que mon arrivée ici est une surprise. J’ai beaucoup voyagé et j’ai reçu plusieurs propositions mais elles ne correspondaient pas à tous mes critères », a ajouté Vercauteren, qui a nié avoir eu des contacts récents avec le KV Ostende.

Frans Schotte, président du club, s’est montré ravi de cette arrivée. « Nous cherchions le meilleur entraîneur possible pour remonter en D1A », a-t-il raconté. « Il nous manquait encore de la stabilité au niveau des résultats et c’est pour cela que nous avons décidé de mettre un terme à notre collaboration avec José Riga, un vrai gentleman. La saison dernière, Riga a réalisé de belles choses avec un effectif réduit », a ponctué Schotte, tenant à remercier son ancien technicien.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Emmanuel Macron et Angela Merkel, deux «
petits
» du paysage politique international.

    Les secrets du langage du corps à l’usage des «petits»

  2. © D.R.

    #MaPremièreCampagne: Game of Belgium

  3. ©News

    Anderlecht: gagner à Gand pour espérer sauver une si longue histoire européenne

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite