Accueil

La Belgique, laboratoire de la cryptographie

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 1 min

L’exposition est organisée en collaboration avec l’UCL, pionnière dans la recherche sur la cryptographie, grâce notamment à la mise sur pied d’un « crypto groupe UCL », créé par Jean-Jacques Quisquater, professeur émérite de l’UCL. Il faut dire que la Belgique, seul pays au monde à avoir toujours considéré comme libre l’emploi de la cryptographie, est à l’origine de grandes innovations dans le domaine, notamment la sécurisation du trafic interbancaire mondial (Swift). Le groupe crypto de l’UCL est, plus largement, reconnu à l’international pour ses découvertes dans les domaines de la carte à puce, des systèmes de vote et de la sécurité du cinéma numérique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs