France: 10 personnes soupçonnées de vouloir attaquer des politiciens arrêtées

© AFP
© AFP

Les services antiterroristes français ont interpellé mardi dix personnes dans l’entourage d’un ex-militant d’ultra droite arrêté il y a quatre mois et soupçonné d’avoir projeté un attentat contre des hommes politiques et des mosquées.

Neuf hommes, dont trois mineurs, gravitant pour la plupart dans la mouvance ultra droite, et une femme ont été arrêtés dans le sud-est de la France et en région parisienne, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

En lien avec un homme arrêté en juin

Les dix protagonistes «étaient en lien» avec Logan Alexandre Nisin, un ancien militant de l’Action Française Provence, organisation royaliste qui avait multiplié les provocations musclées autour de Marseille et d’Aix-en-Provence avant l’été, a précisé une des sources. La femme interpellée est la mère de Nisin.

Les enquêteurs cherchent désormais à établir la nature des liens entre Logan Alexandre Nisin et les personnes interpellées mardi, et à savoir si ces dernières avaient connaissance de son projet d’attentat, visant notamment le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner et Jean-Luc Mélenchon, ex-candidat à la présidentielle de la France Insoumise (gauche radicale).

Sur le même sujet
PolitiqueFranceLe Monde
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous