Accueil

Rapatriements suspendus? Décision ce mercredi

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le tribunal de première instance de Liège osera-t-il maintenir sa décision d’interdire tout rapatriement de ressortissants soudanais détenus au centre de Vottem ? L’Etat belge a présenté mardi ses arguments pour contester l’ordonnance. Il estime notamment que la Ligue des droits de l’homme n’était pas habilitée à déposer plainte au nom des Soudanais, dans la mesure où les migrants ont accès à des avocats dans les centres. Dans ses arguments, la LDH soulignait le manque d’information et d’accès aux procédures en centre fermé.

Depuis septembre, trois Soudanais sont repartis volontairement vers leur pays, a précisé l’Office, 32 ont été renvoyés vers un autre pays de l’Union européenne au titre de la procédure Dublin.

Le tribunal devrait rendre sa décision ce mercredi matin.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs