Carte blanche: «Repenser l’évaluation pour prendre soin des ados à l’école!»

belgaimage-164274962-full
Cartes blanches
Carte blanche
 
BELGIUM-RACISM-COURT-MEDIA
Des demandeurs d’asile font la file à l’Office des étrangers, à Bruxelles.
Jean-Claude Kaufmann.
belgaimage-169014102-full
RTS15TWM
Le 27 janvier dernier, Joe Biden prononce un discours sur la lutte contre le changement climatique en présence de l’envoyé de la Maison-Blanche pour le climat, John Kerry, et de la vice-présidente Kamala Harris à la Maison-Blanche.
d-20210226-GLGJ1K 2021-02-27 16_40_01
d-20201215-GKCXJ8 2020-12-15 15_13_09
BELGAIMAGE-175027603
Victor Hugo fut le seul intellectuel à rejeter ce qui était inacceptable dans la Commune de Paris, et consacra tout ce qui lui restait d’énergie à la défense des communards victimes de la terreur versaillaise.
MicrosoftTeams-image
Le soleil descend doucement sur le petit bois au loin, la brise fait onduler les peupliers, ça sent bon, il fait doux. Mais pourquoi on est subitement tout crispés?
d-20050214-WGV54A
d-20200608-GGHAAU 2021-02-03 21_33_57
Image=d-20210402-GM0XY1_high[1]
d-20090715-W9TD7H
Le choix de la rédaction
  1. FRANCE NOTRE DAME RESTAURATION

    Deux ans après l’incendie de Notre-Dame de Paris, où en est le chantier? (photos)

  2. d-20210205-GL598J 2021-04-14 11_55_07

    Voyages: quelles sont les mesures en vigueur dans les pays prisés des Belges? (carte interactive)

  3. Les producteurs ne réservent plus uniquement ce conditionnement aux vins bas de gamme.

    Les vins en cubi prennent du galon

La chronique
  • La chronique «Enjeux»: «Il faut savoir où nous allons»

    Le covid est sans doute l’un des plus grands défis lancés aux démocraties occidentales depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Mais, paradoxalement, au-delà des débats d’experts et des chamailleries politiciennes, la pandémie a surtout révélé l’absence d’un « grand récit », de cette interprétation du moment et du monde, de cette affirmation de valeurs et d’objectifs, qui permettent à des sociétés désemparées de se rassembler, au-delà de leurs différences et de leurs différends.

    Aucun grand discours n’est venu donner du sens à la crise, alors que l’incertitude aurait mérité autre chose que des déclarations convenues et des consignes techniques. Certes, on n’est pas en guerre. Il n’y a donc pas eu d’appel du 18 juin. Il n’y a pas eu non plus de harangue épique à la hauteur du discours des « heures sombres » prononcé par Winston Churchill le 4 juin 1940 à la Chambre des Communes. Ni d’exposé grave comme celui de Franklin Roosevelt le 6 janvier 1941 sur les Quatre Libertés, dont celles, tellement d’actualité, de « vivre à l’abri du besoin et à l’abri de la peur...

    Lire la suite

  • Zut, on déconfine

    A quoi reconnaît-on une personne déprimée ? Même les bonnes nouvelles ne lui rendent pas le sourire.

    Ce sentiment de blues généralisé domine largement après les annonces du Comité de concertation de mercredi. Les écoles rouvrent ? Bof. Les terrasses vont s’égayer ? Ah bon. Le couvre-feu va sauter ? Soit.

    Mais que se passe-t-il dans un pays plutôt réputé pour sa bonne humeur ? Il se passe d’abord que le Comité de concertation a pris la...

    Lire la suite