Accueil Culture Cinéma

Danielle Darrieux, histoire de 80 ans de cinéma

L’actrice française, qui avait fêté ses 100 ans le 1er mai dernier, est décédée ce jeudi. Elle fut, avant Bardot, la première star dont les initiales s’affichèrent partout dans le monde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

(Article paru le 1er mai 2017)

J e suis une actrice légère. Des rôles de femmes légères, on m’en a donné beaucoup à jouer. C’est drôle d’ailleurs, parce que je suis le contraire d’une femme légère. Mais j’aime bien me donner l’apparence de cela.» Pour la bio complète de Danielle Darrieux, vous repasserez. Une autre fois, quand nous aurons toute la nuit. On parlera de la petite Bordelaise qui perd son père à sept ans et qui, pour ramener des sous, à 14, se présente aux studios d’Épinay, décroche un rôle et bam ! chope un contrat de cinq ans; on parlera de ses 110 films, de ses 30 pièces, de ses trois maris; de piano, de violoncelle – elle est la fille d’une pianiste et chanteuse – et de cette petite voix ailée, si claire, si juste, grâce à laquelle elle fut la seule, la seule, oui madame, à chanter réellement dans Les Demoiselles de Rochefort

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs