Accueil Société

Problèmes de sécurité au banc d’épreuve des armes ? Peeters demande un audit externe

Un journaliste de VTM a pu pénétrer dans le plus grand dépôt d’armes du pays sans décliner son identité.

Temps de lecture: 1 min

Un audit externe sera demandé en plus de l’enquête interne à l’occasion de la réunion de direction qui se penchera la semaine prochaine sur les éventuels problèmes de sécurité au banc d’épreuve des armes à feu à Liège.

Un journaliste de VTM a pu pénétrer dans les lieux sans décliner son identité. Il n’a pas été plus loin que le guichet mais rien ne l’empêchait, selon lui, de s’aventurer plus avant, a rapporté le ministre Kris Peeters à la Chambre, même si celui-ci a rappelé que les lieux étaient équipés de matériel de sécurité, notamment des caméras de surveillance.

Des armes de guerre automatiques dans le dépôt

Le banc d’épreuve de Liège réceptionne les armes saisies, notamment des Kalachnikov et des armes de guerre automatiques.

Jusqu’ici, le ministre Peeters s’était opposé à l’organisation d’un audit externe demandé depuis un certain temps par la N-VA et le VB. Liège accueille le seul banc d’épreuve d’armes à feu du pays.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko