Accueil Monde États-Unis

George W. Bush charge le début de présidence de Donald Trump

Sans citer le président, l’ancien locataire du Bureau ovale a dénoncé jeudi la tentation du repli politique et économique actuelle.

Temps de lecture: 2 min

L’ancien président des Etats-Unis George W. Bush a dénoncé jeudi la tentation du repli politique et économique ayant accompagné l’élection de Donald Trump, non cité mais présent en filigrane de son discours.

«L’intolérance semble enhardie. Nos débats politiques semblent plus vulnérables aux théories du complot et aux manipulations», a déclaré l’ancien dirigeant républicain à New York lors d’une conférence organisée par l’institut portant son nom.

«Nous avons vu le nationalisme se dénaturer en nativisme, et nous avons oublié le dynamisme que l’innovation a toujours apporté à l’Amérique», a-t-il poursuivi. «Nous perdons confiance dans l’économie de marché et le commerce international, en oubliant que les conflits, l’instabilité et la pauvreté sont les conséquences du protectionnisme».

« Le retour des idées isolationnistes »

«Nous observons le retour des idées isolationnistes, en oubliant que la sécurité de l’Amérique est menacée par le chaos et le désespoir frappant des lieux distants où terrorisme et épidémies, gangs et trafics de drogue tendent à émerger».

Reconnaissant que certains Américains étaient victimes de la mondialisation, il a estimé qu’il n’était «pas plus possible de mettre fin à la mondialisation que nous n’aurions pu empêcher la révolution agricole ou la révolution industrielle».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une