Accueil Société

Halloween à Walibi, entre marketing et scénarios d’horreur

300 figurants, 13 jours de terreur, 140.000 visiteurs attendus. Le plus grand événement Halloween de Belgique se professionnalise. Une ambiance entre Tim Burton et Freddy Krueger.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

L a particularité de ce masque en silicone, c’est qu’on peut injecter de la bave dans les pustules. » Pardon, c’est vrai, on aurait dû vous prévenir. « Ma grand-mère vit dans un home et là-bas, on lui donne de l’eau gélifiée et voilà, j’ai essayé et c’est idéal. Ça a une bonne consistance et on peut l’introduire, comme ça, avec la seringue, dans les boutons. On peut même les péter et envoyer le pus sur les gens, ça ne tache pas. Et après, se lécher les doigts, pour l’effet. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs