Accueil Société

La chambre du conseil de Bruxelles s’oppose au «délit de génocide» au Rwanda

La chambre du conseil de Bruxelles va à l’encontre du procureur fédéral et demande un procès aux assises pour trois génocidaires présumés. Un pied de nez à la loi « pot pourri 2 ». Mais la décision n’est pas définitive.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La chambre du conseil de Bruxelles a adressé vendredi matin un joli pied de nez à la loi « pot pourri 2 ». Dans une réquisition qualifiée «  d’exceptionnelle  » par l’avocate d’une des parties civiles, Me Michèle Hirsch, les magistrats ont demandé le renvoi de trois individus devant une cour d’assises pour participation au génocide au Rwanda.

« Ce serait parler d’un délit de génocide ! »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs