Accueil Société

Tueries du Brabant: le nom de l’ex-gendarme qui pourrait être le Géant était déjà apparu en 1999

À l’époque, la ressemblance entre les portraits-robots des présumés tueurs et du gendarme avait été remarquée à plusieurs reprises.

Temps de lecture: 2 min

Le nom de l’ex-gendarme auquel s’intéressent les enquêteurs chargés de faire la lumière sur les Tueries du Brabant, et qui pourrait avoir été le « Géant » de la bande selon plusieurs médias, était déjà apparu dans ce dossier en 1999, écrit Het Nieuwsblad dimanche.

Selon le journal flamand, le nom de l’ancien membre des unités d’élites Groupe Diane est apparu dans l’enquête sur les Tueries du Brabant en 1999, après la diffusion d’une deuxième série d’affiches présentant des portraits-robots des présumés tueurs.

Plusieurs signalements

Quelque 1.300 informations et signalements étaient alors parvenus aux enquêteurs, dont plusieurs pointaient une ressemblance entre l’image numérotée « 19 » et C.B., l’ancien gendarme d’Alost. Le fait qu’il était un ancien du Groupe Diane était un autre élément interpellant, qui rendait son profil plausible.

Le journal indique que les enquêteurs se souviennent du nom, peu commun, de C.B., mais que la raison pour laquelle cette potentielle piste n’a pas été poursuivie est un mystère. « Chaque nom était placé dans une sorte d’ordre, en fonction des éléments qui le rendaient plus ou moins intéressant par rapport à l’enquête. Peut-être qu’il manquait alors d’éléments pour faire de C.B. un suspect potentiel », a appris le Nieuwsblad.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Goies Michel, dimanche 22 octobre 2017, 19:14

    Un homme savait tout : GENERAL BEAURIR

  • Posté par Lespagnard Frans, dimanche 22 octobre 2017, 21:02

    Et des responsables politiques ?Un ministre de l’intérieur à l’époque récemment promu ne déclarait-Il pas, à la presse flamande en parlant des tueurs du Brabant, «  on fait croire n’importe quoi aux belges.... »

  • Posté par Bougelet Philippe, dimanche 22 octobre 2017, 15:21

    Manque d'éléments? Bien sûr que non. Envie d'étouffer cette piste est beaucoup plus crédible. Si la vérité éclate un jour, cela ne sentira pas bon et n'aura rien à voir avec le grand banditisme.

  • Posté par Pablos Gino, dimanche 22 octobre 2017, 11:35

    Bah n'y avait qu'un certain Jean Deprêtre procureur du roi de Nivelles pour être assez "naif", et voir dans ces tueries l'oeuvre de vulgaires prédateurs,qui avaient pour butin trois kilos de café et quelques bouteilles d'huile,attaque d'un Colruyt.Je crois pour ceux qui ont suivi l'actualité de l'époque,que certains autres comme le general Beaurir,Albert Raes dit le roi Albert, commandant Dery, Bouhouche,Bob Beyer,Lequeu et quelques autres dont j'ai oublié le nom devaient en savoir un peu plus sur ces prédateurs prêts à tout pour se fournir en huile et café.Posez la question s'il est encore en vie à François Raes "un gendarme vous parle" peut être que son avis change de celui de Deprêtre.

  • Posté par Watrin Martial, dimanche 22 octobre 2017, 11:01

    L'info était déjà dans la DH d'hier. Bravo pour la confraternité!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko