Accueil Économie Mobilité

De sérieuses perturbations dans les TEC ce lundi, pourquoi?

Toute la journée, des retards et suppressions de bus sont à redouter dans les TEC wallons, parce qu’une partie du personnel, couverte par un préavis de grève, participera à une manifestation à Charleroi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les différents TEC annoncent de sérieuses perturbations pour ce lundi 23 octobre, toute la journée, sur l’ensemble du réseau. Mais sans pouvoir en quantifier l’importance. Les agents des TEC sont couverts par un préavis de grève pour pouvoir participer à une manifestation à Charleroi. Impossible de prévoir combien vont réellement y participer et, donc, l’ampleur des absences et des répercussions sur le service. La pire situation pour les usagers.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Mathieu Bernard, lundi 23 octobre 2017, 12:37

    Les gauchistes des tec, irresponsables, inconscients se paient une journée de congé supplémentaire sur le dos de la collectivité. Qui aura le courage de virer cette bande de malfrats irréfléchis ? Pauvre Wallonie !

  • Posté par Leonard Andre, lundi 23 octobre 2017, 8:44

    Ce n'est pas ça qui va améliorer l'image de la Wallonie en Flandre.

  • Posté par Gratter Poil, lundi 23 octobre 2017, 8:24

    On se croise à nouveau les bras aux TEC. Cette entreprise est infestée de communistes qui prennent n’importe quel prétexte pour glander. Et si on remplaçait les 85 administrateurs inefficaces par une direction à la main de fer.

  • Posté par Gratter Poil, lundi 23 octobre 2017, 8:18

    On se croise à nouveau les bras aux TEC. Cette entreprise est infestée de communistes qui prennent n’importe quel prétexte pour glander. Et si on remplaçait les 85 administrateurs inefficaces par une direction à la main de fer.

  • Posté par Chapelle Frederic, lundi 23 octobre 2017, 8:17

    C'est cool les syndicats, tu veux pas bosser tu trouves un prétexte bidon et voilà Lundi de congé bien au chaud près de sa cara pils... Il y'a pas de service minimum ou maximum, il y a pas de service tout court...comme d'hab avec les TEC. Il faut vraiment penser à privatiser cette société de non-transport.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs