Accueil Économie Mobilité

La «Marche des solidarités» à Charleroi a engendré de grosses perturbations sur le trafic des TEC

A 6h, seuls 15 % des bus étaient sortis des différents dépôts. Celui de Jemeppe était le plus touché : à peine 29 % des bus sont partis sur les routes.

Temps de lecture: 2 min

La « Marche des solidarités » prévue lundi matin à Charleroi a suscité dès les premières heures de fortes perturbations dans le trafic des TEC, indique une porte-parole de la société de transports.

A 6h, seuls 15 % des bus étaient sortis des différents dépôts. Les lignes de métro sont, elles aussi, très fortement perturbées : il n’y avait pas de métro sur la ligne M4 vers Gilly, trois métros circulaient au lieu de 7 sur les lignes M1 et M2 vers Anderlues, et deux métros au lieu de 10 sur la ligne M3 vers Gosselies.

Province de Liège

Environ sept bus sur 10 circulent en province de Liège, indiquait lundi matin le TEC Liège-Verviers. Le dépôt de Jemeppe était le plus touché : à peine 29 % des bus sont partis sur les routes.

Tous les services sont assurés aux dépôts d’Eupen, Verlaine et Verviers. Ceux de Robermont (90 %) et Warzée (83 %) sont également peu touchés par le mouvement. Trois quarts des véhicules d’Oreye sont également sur les routes.

Par contre, à peine un bus sur deux est sorti des dépôts de Bassenge, Omal et Rocourt.

Plus d’infos

Les TEC invitent à s’informer davantage sur leur page Facebook, sur leur site internet www.infotec.be ou via leur page twitter https ://twitter.com/TEC_ch.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb