Accueil Monde France

Cela s’est passé un 23 Octobre 1992: «Procès du sang contaminé: quatre ans pour Garretta»

Trois condamnations, un acquittement à Paris. Les victimes crient au scandale. Les condamnés aussi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

(article paru le 23 Octobre 1992)

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné, vendredi matin, à la peine maximum de quatre ans de prison ferme le docteur Garretta, ex-directeur du Centre National de Transfusion sanguine (CNTS) et accusé principal du procès du sang contaminé par le virus du Sida, ce scandale né de la transfusion volontaire à des milliers d’hémophiles français (plus de 250 sont déjà morts) de sang réputé contaminé par le virus du sida. Une condamnation exemplaire qui met un point d’orgue à un procès dramatique mais singulier à bien des égards.

Ainsi, le tribunal a également frappé durement le docteur Allain, adjoint du docteur Garretta au CNTS, mais aussi rapidement son adversaire, le condamnant à quatre ans dont deux avec sursis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs