Accueil Opinions Chroniques

Henda Ayari porte plainte contre Tariq Ramadan: bravo, elle a osé!

Henda Ayari, une jeune écrivaine franco-tunisienne, a très récemment porté plainte contre Tariq Ramadan pour des « faits de viol ». L’islamologue et théologien suisse dément ses accusations.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Elle a osé. Bravo. Car lui est puissant. Pour des dizaines de milliers de disciples, il est un véritable prophète. Il est un maître en religion. Orateur puissant, bel homme, connaisseur émérite des textes sacrés, commentateur reconnu du Coran, il rassemble, partout où il passe, des milliers d’admirateurs… et d’admiratrices. Et même d’adorateurs. Or, elle-même musulmane, elle a osé. Quoi ? Le dénoncer, à partir de la traumatisante expérience qu’elle en a faite, comme un prédateur sexuel.

Mais pour l’instant elle est seule. Et sur les réseaux sociaux c’est un véritable déchaînement contre elle. Contre « l’infâme » inspirée par le diable.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, samedi 28 octobre 2017, 17:02

    La délation appuyée sur une phrase odieuse et de mauvais goût témoigne d'un manque de courage et de connaissance de notre droit; car il y a des procédures prévues à cet effet, lesquelles si elles révèlent du bien fondé à poursuivre traduiront le ou les coupables devant l'instance "ad hoc". Montesquieu qui est l'instigateur de la théorie sur la séparation des pouvoirs n'a évidemment pas pu tenir compte du pouvoir médiatique qui devrait en l'occurrence faire preuve d'un plus grand discernement. Mais la seule qui risque beaucoup dans ce déballage généralisé est cette dame qui ose affronter T.Ramadan sans se soucier d'une fatwa à son encontre....

  • Posté par Denis Jean-pierre , mardi 24 octobre 2017, 10:25

    je m'abstiendrai de participer à ce genre de débat parce qu'il n'y a, à ma connaissance, aucune preuve et l'affaire n'est pas jugée! Rappel: "Les risques du métier" et le respect de l'état de droit. "Wait and see" svp. Ce qui ne m'empêche pas d'admirer le courage de tous ceux et celles qui se rebellent pour garder leur dignité aux dépens, souvent, de leur carrière!

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 23 octobre 2017, 18:35

    L'opération "balance ton porc" est en effet odieuse et vulgaire. On peut cependant comprendre ce genre d'excès qui se produit lorsque le "couvercle saute" sous la force d'une rage énorme trop longtemps contenue.

  • Posté par Petitjean Marie-rose, lundi 23 octobre 2017, 19:00

    Odieuse en ce qu'elle est un appel à la dénonciation sans preuves avec le risque de diffamation, de calomnie ; il s'agit dès lors plutôt de délation. Vulgaire : l'expression "balance ton porc" manque singulièrement de distinction, elle est donc vulgaire.

  • Posté par Rebts Jean-Louis, lundi 23 octobre 2017, 18:49

    Odieuse et vulgaire ?????

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs