Accueil Société

Tueries du Brabant: retour sur une décennie noire

Il y a plus de 30 ans, l’histoire des tueurs fous du Brabant a traumatisé une génération entière. Portrait d’une époque que notre chroniqueur judiciaire, René Haquin, qualifiait d’« années noires ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Pleins feux donc sur les années 80, ces années de plomb marquées par d'importantes violences politiques. Démonstrations de force de l'extrême droite, répliques anarchistes et de l'extrême gauche, attaques contre des gendarmes, puis vols d'or par de (faux ?) gendarmes... Les 28 morts des tueries, en trois ans, sont-ils liés à ce contexte tendu, extrême, politisé ?

Montée des violences politiques, attaques sur la gendarmerie, tueries du Brabant, attentats terroristes ont marqué les années 80. Vingt ans après le dernier carnage qui fit huit tués le 9 novembre 1985 au Delhaize d'Alost, les dossiers les plus lourds de nos années de plomb ne sont pas élucidés. Rappel.

Sur le plan judiciaire, tandis que s'ouvrent à Anvers le procès du Vlaams Militanten Orde (VMO) et à Bruxelles celui du Front de la Jeunesse, l'enquête sur les agissements des hommes du Bureau National des Drogues que dirige le commandant François secoue la gendarmerie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Werpin Jean Luc, vendredi 15 février 2019, 17:45

    Refermez ce dossier, la vérité ne sera jamais connue sur les années Gol

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs