Accueil Société

Mise en place: «Toujours dans l’urgence; jusque quand?»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le bâtiment repéré par Fedasil et sa gestion confiée à l’un des partenaires (Fédasil lui-même, la Croix-Rouge ou la Rode Kruis, principalement), la mise en place s’opère dans une course effrénée, voire désordonnée. Fedasil ne parvient plus à suivre et vient de conclure un partenariat avec l’armée qui devrait prendre en charge la gestion des premiers jours à la caserne d’Arlon.

« Si Fedasil prépare l’ouverture d’un nouveau centre , on ne peut pas en même temps augmenter nos capacités dans les centres existants, explique Benoît Mansy. A Arlon, c’est donc l’armée qui va nous offrir son aide pour répondre aux premiers besoins en lits, nourriture, etc.  » Sans oublier que selon les bâtiments, les travaux d’aménagement peuvent prendre jusqu’à douze semaines.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs