Accueil Économie Agriculture

Glyphosate, stop ou encore ? L’Union européenne reporte le vote

Le vote devrait avoir lieu le 6 novembre.

Temps de lecture: 1 min

La Commission européenne a annoncé, mercredi en milieu de matinée, que les pays européens n’avaient finalement pas tranché sur la durée du renouvellement possible de l’autorisation du glyphosate, la substance au cœur de l’herbicide phare de Monsanto, le Round-up.

Consciente de la polémique, la Commission avait fait marche arrière la veille de la réunion et entendait sonder les États membres sur un renouvellement de cinq à sept ans de l’autorisation du glyphosate, au lieu des dix ans qu’elle avait proposés il y a quelques semaines. Un premier tour de vote sur la période de dix ans aurait échoué à réunir la majorité nécessaire et les experts discutaient d’un renouvellement de cinq à sept ans, selon Politico.

« A la fin de la réunion, aucun vote n’a eu lieu », a dit la Commission. Elle ajoute « avoir pris note des positions des différentes délégations » et va désormais rassembler ses idées avant d’annoncer rapidement la date d’une prochaine réunion. L’autorisation actuelle du glyphosate expire le 15 décembre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Lilien Raymond, mercredi 25 octobre 2017, 14:54

    Nous voulons du glyphosate ! Moi, mes voisins, et surtout tous les trottoirs de la ville qui se parent depuis quelques mois de touches vertes ! D'ici 1 an ou deux, ils seront devenus des prairies garnies de pissenlits et autres trèfles et marguerites - un joli coup d’œil, peut-être, mais quels risques pour la sécurité. Il y aura des amendes, me direz-vous ? Croyez-vous vraiment que la police trouvera du temps et du personnel pour verbaliser les 30 ou 50 % des habitants du "grand Liège" qui n'auront pas désherbé ? Pensez-vous que les tribunaux auront le temps de faire comparaître des dizaines de milliers de citoyens pour "défaut de désherbage", alors qu'ils ne savent plus poursuivre les petits excès de vitesse et les petites infractions ? Et s'il s'agit d'"amendes administratives", croyez-vous vraiment que les courageux politiciens vont envoyer des huissiers pour saisie, chez des milliers d'électeurs ? Seigneur, rendez-nous notre glyphosate annuel !

  • Posté par Hector De Wil, mercredi 25 octobre 2017, 14:14

    L'argent est le maître du monde , la santé des habitants a peu d'importance pour les lobbies et les politiques

  • Posté par Gilmant Bernard, mercredi 25 octobre 2017, 12:33

    Vous pouvez tous danser sur votre tête. Roundup est et restera, quoique vous chantiez.

  • Posté par Van Steen Willy, mercredi 25 octobre 2017, 12:06

    On sait qu'on empoisonne les gens avec ce Roundup, mais on persiste à ne pas le retirer pour de simples intérêts d'argent!!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Agriculture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs