Accueil Économie Entreprises

Kris Peeters veut mettre fin aux avantages salariaux non conformes à la loi

Le salaire payé en « points » chez BNP Paribas Fortis n’est pas conforme à la loi de 1965 sur la protection de la rémunération. C’est aussi le cas de beaucoup d’avantages non salariaux, octroyés par de nombreuses entreprises. Le ministre de l’Economie Kris Peeters veut donc changer la loi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Au printemps dernier, BNP Paribas Fortis, la première banque en Belgique filiale du groupe bancaire français BNP Paribas, dévoilait son nouveau système de rémunération, qui, validé par les syndicats socialiste et chrétien, doit entrer en vigueur au 1erjanvier prochain.

Rappelons-en les grandes lignes. D’une part, au-delà de 4.700 euros brut, le salaire sera payé non plus en euros, mais en « units » – des « points » convertibles au choix de l’employé(e). D’autre part, le treizième mois, quel que soit le niveau de salaire, sera également payé en « units ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Gezels Jonathan, jeudi 26 octobre 2017, 12:01

    La solution est de toute façon de baisser les cotisations sociales pour les entreprises...

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs