Accueil Monde France

Christophe Castaner à la tête de LREM, la gouaille de l’emploi

Actuel porte-parole du gouvernement français d’Edouard Philippe, celui qui est aussi ministre des Relations avec le Parlement va prendre mi-novembre les commandes du parti d’Emmanuel Macron. Un fidèle pour redonner de la voix à un mouvement devenu aphone.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 3 min

Depuis l’élection présidentielle, le mouvement En Marche, construit par et pour Emmanuel Macron, était devenu aphone. Il lui fallait une nouvelle voix. Le parti aura bientôt à la fois la gouaille et la gueule.

Christophe Castaner, 51 ans, jusqu’alors porte-parole du gouvernement, prétend que l’affaire n’est pas pliée. Sa nomination ne devrait être avalisée par le « collectif », autrement dit un conseil national du parti, que le 18 novembre. Mais il aura du mal à démentir que le choix est venu du seul palais de l’Elysée…

L’actuel ministre des Relations avec le Parlement cochait toutes les cases pour plaire au président Macron. C’est un fidèle. C’est un ancien socialiste. Et ce n’est pas un Parisien. Trois atouts censés booster un mandat dont les débuts sont perçus par l’opinion comme trop à droite et trop dirigés vers la France « d’en haut ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs