Accueil Société

Assurance autonomie wallonne, deuxième service

Le gouvernement MR-CDH dépose son modèle : chaque Wallon de plus de 26 ans sera concerné. Il faudra payer 50 euros par an pour financer le vieillissement de la population.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

La Wallonie mettra bien en place dans les prochains mois un dispositif d’assurance autonomie destiné à financer les coûts liés au vieillissement de la population et plus largement à la perte d’autonomie. Dès l’âge de 26 ans, chaque Wallon sera invité à débourser annuellement la somme de 50 euros en guise de contribution au système, ou 25 euros pour les personnes qui bénéficient d’une intervention sociale majorée. Alda Greoli (CDH), la ministre de l’Action sociale, est décidée à faire approuver les textes par le parlement avant la fin de 2018, avec entrée en vigueur dans la foulée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Possen Victor, lundi 30 octobre 2017, 10:46

    Certains Wallons devront gratter dans le fond du porte-monnaie pour trouver 50 ou 25 euros, tandis que des milliards s'échappent avec la complaisance des gouvernements.

  • Posté par Chasseur Marie, dimanche 29 octobre 2017, 12:56

    ok donc en 2018, on gagne 100 euro sur la téléredevance, et on perd 100 euro sur cet 2369e impôt de sécurité sociale supplémentaire. Elle est pas belle la Wallonie ?

  • Posté par Rebts Jean-Louis, dimanche 29 octobre 2017, 12:24

    Quand au MR, qui était fort réfractaire à cette avancée sociale, qu'ils se paient leurs mouroirs haut de gamme, rassurez vous, cela nous arrive à tous, riches ou pauvres; nous sommes seuls face à la mort...

  • Posté par Rebts Jean-Louis, dimanche 29 octobre 2017, 12:20

    Très bonne idée, cela existe depuis +- 2000 en Flandre. Au moins, je sais que j'irais moins vite dans un mouroir... ( Certaines maisons de repos sont très bien mais souvent fort chère, par contre, d'autres sont ouvertes par des crapules dénuées de scrupules.....)

  • Posté par Marie Louise Malingreaux, samedi 28 octobre 2017, 7:44

    La sécurité sociale prend déjà en charge la majorité de la couverture de cette nouvelle "assurance".... ou alors qu'elle prenne en charge la coût d'une maison de repos... que les CPAS doivent assumer quand une personne et sa famille n'ont pas les moyen de l'assumer...

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs