Accueil Belgique Politique

Céline Fremault (CDH): «On vit des instants importants pour le parti, on est à la croisée des chemins»

Céline Fremault l’assure : « Le CDH se porte plutôt bien. » La ministre bruxelloise reconnaît que « l’été n’a pas été simple », mais son parti, dit-elle, « incarne l’espoir ». Mais pour lui « donner de l’air », il faut l’ouvrir à la société civile.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

La ministre bruxelloise (de l’Environnement, du Logement, de l’Energie et du Handicap) garde le sourire durant tout l’entretien. Comme pour démentir le climat morose qui semble entourer le CDH, à écouter certains mandataires ou consulter les sondages. Céline Fremault, elle, se veut résolument optimiste. Assurant que le CDH représente l’espoir ; qu’entre gauche et droite, l’humanisme répond aux défis d’un monde en mutation ; et que le centrisme, ce n’est pas le « ni-ni ». Mais pour le réenchanter, ajoute-t-elle, le parti doit retourner vers la société civile, construire avec elle des projets et son programme.

Est-ce que le CDH a besoin d’une introspection, d’un débat interne, après l’été de crise, comme le réclament des parlementaires ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par max Duchemin, dimanche 3 décembre 2017, 11:43

    La diligente ministre Frémault a toute raison gardée dans son analyse partisane du proche future du CDH, il est tout aussi clair que ce parti politique, certes petit dans sa représentation mais très grand dans sa vision politique quotidienne et future représente avec l'ex FDF le dernier rempart contre ce rouleau compresseur idéologique séparatiste sous la commande du NVA voulant l'évaporation de la Région Bruxelloise sous une forme mesquine et sournoise dénommée: une mise sous tutelle politique fusionnelle . CQFD!

  • Posté par Serge Vandeput, samedi 28 octobre 2017, 20:22

    Comme toujours, beaucoup de blabla et des grands mots et aucune vision pour la Région à long terme. Par ex, que pense faire le CDH avec l'explosion du nombre d'habitants musulmans dans presque toutes les communes Bruxelloises. Aujourd'hui 60% des écoliers Bruxellois sont musulmans, cela devrait quand même faire réfléchir nos politiciens Bruxellois. Non? A moins qu'ils s'en foutent comme ils ont fait pendant un demi siècle.

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , samedi 28 octobre 2017, 16:12

    Le CDH se porte bien. Pinocchio a parlé !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs