Accueil Sports Autres sports

L’ex-président de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, inculpé pour corruption

Il est inculpé pour corruption passive et blanchiment aggravé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’ex-président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, a été inculpé lundi par la justice française dans un dossier de corruption lié à la lutte antidopage.

Son conseiller juridique, l’avocat Habib Cissé, a également été inculpé par deux juges financiers parisiens. Un médecin, chargé de la lutte antidopage à la fédération, a été placé en garde à vue.

Lamine Diack a été remplacé cet été à la présidence de l’IAAF par le Britannique Sebastian Coe. Il est mis en examen (inculpé) pour corruption passive et blanchiment aggravé, tandis qu’Habib Cissé ne l’a été que du premier chef.

Ils ont été laissés libres sous contrôle judiciaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs