Accueil Sciences et santé

Températures mondiales: le chaud est la nouvelle couleur

Notre Planète est progressivement passée d’une période plus froide à un réchauffement continu. Peu spectaculaire au début, il commence à se marquer nettement dans les années 80 et à fortement s’accélérer durant les années 90.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

Se basant sur l’historique des températures globales, la Nasa américaine a reconstitué l’évolution du mercure mondial sur 120 ans, par rapport à la température moyenne du siècle dernier. On voit parfaitement que notre Planète est progressivement passée d’une période plus froide à un réchauffement continu. Peu spectaculaire au début, il commence à se marquer nettement dans les années 80 et à fortement s’accélérer durant les années 90.

Dix des années les plus chaudes ont été mesurées depuis le passage à l’an 2000. Le record de chaleur de 2014 sera sans doute suivi par un nouveau record en 2015. Et sous l’influence du phénomène El Niño, 2016 sera sans doute très chaude également. Depuis 1880, la température globale a crû de 0,8ºC.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs